Prétraitement

Les prétraitements sont essentiels dans une unité de traitement. Ils constituent une première étape importante pour le fonctionnement des étages en aval.

Les matières grossières, les sables, les emballages, les morceaux de légume, les charlottes et autres objets sont des risques de casses, d’usure ou de bouchage pour les pompes. Il est donc nécessaire de les éliminer pour faciliter le pompage.

Afin de séparer ces éléments, différentes solutions existent :

  • Dégrilleur vertical,
  • Tamis rotatif,
  • Tamis statique,
  • Vis de dégrillage en canal, …

En abattoirs, nous réalisons de la classification de déchets afin de séparer les déchets par catégorie (>6 mm ; > 750 µm) et permettant ainsi le suivi et l’envoi dans la filière de traitement adaptée.

Une seconde étape importante dans le prétraitement des eaux usées est le dégraissage. En industrie agro-alimentaire, et notamment en beurrerie et en abattoir, les graisses sont très présentes et deviennent problématiques pour la suite du traitement si elles ne sont pas éliminées.

Les graisses sont souvent responsables d’une charge organique importante difficile à dégrader dans le processus naturel de traitement biologique.

Différents types de dégraissages existent avec des rendements très variables :

  • Dégraissage statique => 10 à 20 % de rendement sur les graisses.
  • Dégraissage aéré => 30 à 40 % de rendement.
  • Dégraissage air dissous => 50 à 70 % de rendement.